100% MWA en pause , please


Je viens de penser à un truc. En fait c'est pas vrai, ça tourne et se retourne dans tous les sens dans ma p'tite tête depuis un p'tit temps. Et faut que je dépose ce paquet qq part pcq je suis au bord de l'explosion atomique de cerveau.
Je vais essayer de traduire ce qui se passe la haut en tapant quelques mots ici.
Quand je vois les JT, tous ces trucs horribles, ces meurtres, ces violences quotidiennes, que j'entends les gens qui racontent des histoires glauques, j'en viens à me dire qu'on ne pourra jamais arrêter ça. JAMAIS.
Que ça fait partie du bon fonctionnement des hommes. Waouw… ça me déprime grave.
C'est comme si le monde pour tourner rond avait besoin de ces trucs affreux. Sinon c'est pas le monde ?
J'veux dire comme si une peau de mon âge ne pouvait pas en être une sans ses points noirs et ses boutons purulents que l'on découvre le matin. Au réveil de préférence alors qu'on est de bonne humeur…
On essaie tous de les cacher mais… on sait tous aussi qu'ils sont toujours là et souvent pour mieux revenir…
Mais Pourkwa ?
Si ce sont juste des points noirs… il suffit de patienter et tout va s'arranger… avec l'âge… ??? Mais la terre est vieille et on dirait qu'il lui faut continuellement des boutons pour vivre. C'est une vie de ouf ! Vivre en sachant qu'il y aura toujours des trucs horribles… mais est-ce que c'est parce que j'ai des boutons parfois (souvent) que quand j'en ai pas je suis superheureuse ? Ce que je veux dire c'est : est-ce que c'est pcq on a tjs sous les yeux des trucs moches qu'on voit les trucs beaux ? Si il y avait que des trucs biens on les verrait pas, alors ? On s'ennuierait ?
J'arrive plus à réfléchir… tout va trop vite dans ma tête…
J'suis limite idées noires… et complètement dans le brouillard…

 

Tout plein de vide


Aujourd'hui, je ne trouve pas les mots. Pas un mot. Un blanc. C'est comme si j'étais vide. Vide de rien. Mais c'est kwa rien ?
C'est un trou. un silence. Un espace. L'absence. Le néant.
Un moment fade.

Mais c'est étrange pcq finalement tout ces mots que j'enfile ne peuvent être définis que parce qu'il y a qq chose qui vient avant et après.
Une route. Une musique. Une ligne. La présence. Le tout.
Un instant épicé.

Alors le vide a un sens ? Dois-je lui donner un sens ? Et si parfois je suis vide c'est peut-être parce que souvent il y a plein de choses en mwa. Avant et après ce sentiment de vide.
Les deux coexistent et se croisent…
Alors aujourd'hui, je me nourris de vide… et je propose un silence.

Taille Mannequin?

Espagne : interdit de défiler aux mannequins fil de fer.
Va-t-il y avoir le même interdit dans d'autres pays ?
Débat, débat !
Sans doute à cause d'un des graves moments : Luisel Ramos, mannequin de 22 ans qui meurt d'épuisement à la fin d'un défilé.
MWA, je me demande pour qui elle défilait ? J'veux dire pour les yeux de qui elle se laisse mourir ? C'est ça ma question !
D'autant que MWA, je déteste les défilés ; militaires ou haute couture ; c'est kif kif. La vie est trop belle pour marcher au pas ! J'ai pas envie qu'on me dicte ma vie ou ma façon de m'habiller.
Je veux pouvoir être libre, être le maître chez MWA. Mais pour avoir cette liberté, est-ce qu'on doit interdire ? Interdire de se laisser mourir ou interdire aux autres de regarder et de faire l'autruche ou interdire d'en faire un modèle (top) ? C'est contempler une violence et se persuader de sa beauté ?
Mais d'un autre côté, MWA, je crois que c'est pas en ajoutant des interdits qu'on change les choses. Ils ont peur qu'on aie envie de devenir comme elle ?
MWA, ça me donne pas envie de devenir comme elle… J'ai l'impression qu'elles sont glacées, presque mortes, elles se cachent derrière un sourire qui sourit pas.
MWA je me demande pourqwa ils choissent pas des girls qui rigolent ou pleurent, ou se tordent une cheville… Comme dans la vraie vie, kwa !
Sans doute qu'elles, elles veulent pas défiler. Tout simplement ! Comme MWA !

 

 

Fichier attachéTaille
Icône audio taille_mannequin.mp3753.49 Ko

Une vérité

Hier soir j'ai été voir An inconvenient truth/Une Vérité qui dérange , le film avec Al Gore (Je conseille / Je hyper conseille / Je ne vous parle plus si vous n’allez pas TOUT DE SUITE ! ) . Quand je pense à mon pauvre emballage (voir ci-dessous). La, c'est autrement sérieux comme affaire... Holalalala!!! Le réchauffement de la planète, c'est plutôt KATA-KATA ! Si on ne se bouge pas … (J’ose pas y penser). Heureusement, il est encore temps d’AGIR ! .Sur le site du film , il y a plein d’idées, des choses que chacun est capable de faire. Mwa, je savais pas qu’une ampoule fluo consomme 60% d'énergie en moins !
Garanti, mon père n’aura plus le plaisir de me dire « La compagnie d’électricité te remercie… » (Sa feinte hypère lourde chaque fois que je laisse inutilement une lampe allumée)
Sur le site Défi pour la terre il y a plein d’idées. J’ai aussi été voir celui de Nicolas Hulot .
J’crois que je vais me décider à passer du bain à la douche. Sniff sniff, mais si on s’y met pas tous…

Mon emballage !

Huhuhuhuhuhu… j’suis super gênée… du style t’as fait une bêtise et tu t’es fait prendre la main dans le sac.
J’marchais tranquille dans la rue les mains dans les poches. Et là ma main droite découvre un vieux bonbon dans le fond de la doublure de ma veste (je suis la spécialiste des poches trouées !). Quelle chance, j’en avais justement envie ! Je le déballe et le jette en bouche.
Et c’est là que quelque chose bascule …
Une voix derrière mwa : " Dieu est dans les détails !"
Je saute un bond de trois mètres ! Et je me retourne
Derrière mwa, il y a un Monsieur qui me regarde. "Pardon ?" je fais.
"J’ai rien dit" répond le Monsieur. "J’ai juste toussé". Mais son regard pointe le papier de mon bonbon qui est là, comme une vieille chaussette abandonné sur l’asphalte, puis revient vers mwa .
Il dit rien, mais me regarde gentiment.
Et mwa, cette phrase, je suis pourtant certaine de l’avoir entendu clairement.
" Dieu est dans les détails" c’est une phrase que répétait souvent Bert, mon vieil oncle chéri.
Et, voilà-t-il pas que dans ma tête j’entends la suite.
tous ces agitateurs de grandes idées qui luttent pour la forêt amazonienne et les droits de l’homme en Chine et qui sont incapables de balayer devant leur porte
Je suis comme dans un rêve. Le Monsieur continue de me regarder et mwa j’entends la voix de mon oncle à l’intérieur de mwa…
Alors que avant, j’étais toute légère "oh, y a jamais de poubelle dans les rues", "tt le monde le fait, alors…", "c’est pas un p’tit papier qui fait la différence devant le réchauffement de la planète"
dans les détails
Lentement je ramasse mon emballage et le remet dans ma poche. Le Monsieur fait un petit geste bizarre et s’en va…
Et mwa, tout d’un coup, je me retrouve dans un moment à la fois de solitude profonde et avec aussi l’impression que j’ai retrouvé mon oncle.
J’me sens vraiment étrange…
Quant à l’emballage, il est finalement bien dans ma doublure ; je vais le laisser là, pour pouvoir, quand j’ai envie, le toucher du bout des doigts.

 

Fichier attachéTaille
Icône audio mon_emballage.mp3819.62 Ko

Être rêve et réalité


L’autre jour, dans ma tête, il y avait un brin de soleil et un coin d’herbe. Je me suis installée confortablement et j’ai joué à un de mes jeux favoris… j’ai pensé à ma vie quand je serai grande. J’ai rêvé à ce que j’avais envie qu’elle soit.
Plus tard, je serai
· Infirmière pour tendre l’oreille
· Comédienne pour jouer la vie
· hôtesse de l’air pour dormir quand il fait jour
· physicienne pour sembler incompréhensible
· Agrafeuse pour rassembler (ça va pas non ?)
· astronaute pour que la terre tourne rond
· camioneuse pour être seule
· traductrice pour pouvoir dire n’importe quoi
· inventeuse (ou inventatrice ?c’est kwa encore ce féminin ?) pour réaliser toutes mes idées folles
· funambule pour être légère
· cuisinière pour inviter tous mes amis
· porte parole des pauvres pour me lever avec un but dans la vie
· …
Ououou…y a du boulot… et si mon père ne m’avait pas fait descendre de mon nuage (« Alors, ça avance ton algèbre ? » GRRRR ) , je crois que j’aurai pu encore continuer et continuer…
Quand je prends un peu de temps comme ça juste pour mwa dans ma bulle, ça me donne des forces. Ca fait que mon esprit s’entraîne. Même si je suis un peu perdue, j’ai l’impression d’être sur la route du MWA !
Et vous, ça donne kwa vos rêves les plus fous ?

 

Fichier attachéTaille
Icône audio etre_reve_et_realite.mp3726.96 Ko

Négociations


En ce moment j'ai des problèmes... Des problèmes de tirelire! Plus de fric ! J'ai fait tellement de choses pendant les vacances (surtout à la mer avec Choopeta) que je me retrouve sans le sous, sans un copec, sans rien... Bref je n'ai plus un rond !
Et pourtant j'ai tout le temps des dépenses: une boisson après les cours avec la bande, un ciné avec Hubert, une virée shopping avec mes copines, les sms qui dépassent le budget... Ce n'est pas avec ce que mes parents me donnent comme argent de poche que j'arrive à m'en sortir.
Donc j'ai décidé de leur demander une augmentation, ohhhh pas grand chose... mais une petite quand même ! J'ai pris mon courage à 2 mains et j'ai été leur parler.
Bien sûr, ils trouvent que ce n'est pas nécessaire, que je devrais me contenter de ce que j'ai, qu'il me faut toujours plus, que quand même j'ai pas à me plaindre, que j'ai déjà de la chance et tout le blabla habituel!
Je leur ai expliqué en long, en large et en travers que si, c'est nécessaire… un minimum!!! Je leur ai promis de bien bosser à l'école et de faire des petits boulots en plus pour arrondir mes fins de mois. J'ai vraiment négocié sec!
Finalement, pas d'augmentation directe ! Ils ont essayé de gagner du temps…on en reparlera après mon prochain bulletin. Qu'ils comptent pas sur moi pour oublier ! C'est gravé. En attendant, je vais me creuser la cervelle pour trouver des p'tits boulots du genre, baby-sitting, promener les chiens des voisins... y a pas qq1 qui a des idées? ;o)

Texte vachement copié-collé du billet que Gaëlle a déposé juste ici! ;-)

 

100% MWA en t-shirt !


Bon, voilà, c'est bon, je crois que maintenant, je suis au point !
J’ai pondu une marche à suivre, une sorte de règlement duquel je ne dévierai pas d’une miette pour que vous puissiez recevoir GRATUITEMENT mes stickers et mes t-shirt en seulement 9 étapes (même si la 5ème et la 9ème ne sont pas indispensables mais plutôt sympa !)
Waouw ! Trop facile !

  1. Inventer une formule « 100% MWA en » avec un tout p’tit texte (max 2000signes)
  2. L’envoyer dans ma boîte mail : 100drine@100drine.be et y ajouter impérativement ton adresse postale (tu comprendras en lisant plus bas !)
  3. Je la découvre et je l’approuve
  4. J’envoie une récompense quand je suis contente, surprise, boulversifiée par tes écrits ! : ma série d’autocollants (il y en a 16) « 100% MWA en » (tu peux les découvrir ici)
    (psssst, j’suis bon public, tu peux te lâcher et je dis trop rien quand je vois des fôôôtes !)
  5. Tu sautes de joie sur place quand tu les reçois et tu cries merci 3 fois !
  6. Tu photographies les autocollants dans de drôles d’univers : accolés à ton chat, dissimulés dans le frigo, collés sur le front de ton papa, sur tes chaussures, ton journal de classe, ta veste, ta tenue de sport,…
  7. Et tu m’envoies tes œuvres comme d’hab à 100drine@100drine.be
  8. A mon tour je crie trois fois merci et je t’envoie un joli colis avec un de tes futurs t-shirt favoris !
  9. Puis tu passes le mot à tes potes et tu reviens me faire coucou régulièrement !

J’en ai 500 en réserve et le défi c’est qu’ils soient tous portés avant le premier anniversaire de mon blog… le 07 novembre.
KI RELEVE LE DEFI ?

 
 
 
 
PS:
Même Jean-Luc
de Sttella
l’a déjà adopté!

On disait que…

Y a des jours bofs. Et aujourd'hui, c'en est un ! Allez savoir pourquoi mais il y a des jours comme ça !
Je suis complètement à côté de mes baskets et dans des moments pareils, je pense des drôles de trucs. Aujourd'hui le délire c'est : Et si ma mère ne s'était pas mariée avec mon père mais plutôt avec…. Disons… avec mon prof d'histoire par exemple !
Et ben… ma vie serait complètement différente !
Déjà, j'habiterais certainement pas au même endroit.
J'aurais une autre couleur de cheveux et d'yeux
Puis j'aurais des autres grands-parents.
Ma chambre ne serait pas rose.
Peut-être que je pourrais avoir un chat.
J'aurais probablement pas le même frère et la même sœur.
Je serais peut-être fille unique,…
Je ne connaîtrais pas choopeta, Ling et les autres.
Je ne mangerais pas au dîner chaud.
Je parlerais anglais parfaitement.
A la maison, tout le monde s'entendrait bien, sans exception.
J'aurais une grande sœur qui serait ma confidente.
J'aurais pas le même prénom…

Mais est-ce que je serais quand même mwa ? Je veux dire 100% MWA avec mes défauts, ma tête en l'air, mes pensées bizarres, mes divagations sans frontières, mes formules délirantes…?
En faite, si on y réfléchit, tout ne tient qu'à un fil… ça fait drôle de se dire ça.
Est-ce qu'il y a qq1 d'autre qui changerait des trucs dans sa life ? Ki changerait kwa ?

Appartenir ?


Yanis, Hubert, les jalousies et ce qui se passe le midi autour de la table… Depuis quelques jours tourne dans ma tête le Com laissé par Kakop : Elle déteste la fille qui a pris son copain.
C’est KWA ça ? Son cop1 lui appartenait ? Pourquoi se fâcher sur elle et pas sur lui ?
Quand on s’aime on s’appartient ? Beurk. Mwa, c’est sur, j’appartiens pas à Hubert. Je le choisis.
Du moins pour le moment… (lol)
Si je devenais amoureuse de Yanis… Yanis ne me prendrait à personne.
Si Hubert tombe en amour de Zoé… C’est pas Zoé qui me le pique, c’est Hubert qui me quitte.
Pourtant quand je suis amoureuse, je suis ravie.
Ravie, enlevée, kidnappée… Mais à qui ?
A ki ? A mwa. A ma pt’ite prison intérieure.
Je suis ravie pcq qqu1 vient ouvrir tout grand une porte et sonne de la trompette qui vient réveiller les morts qui dorment en mwa.
Et ce quelqu’un qui me sort de mwa, c’est pas pour m’enfermer en lui!
C’est clair ?