Je n'aime pas ma mère. Pire: je souhaite qu'elle disparaisse

en doute

Ça n'est pas passager. Ce besoin de la voir disparaître je l'ai fortement ressenti dès le premier jour de vacances. En période de cours, vu que je passais beaucoup moins de temps avec elle, ce sentiment de haine s'estompe. Mais maintenant que je l'ai constamment sur le dos, il revient au galop. Je sais ce que vous vous dite: "c'est pas bien de détester ta mère, elle t'as enfantée, elle te nourrit, elle te donne un toit" . Peut être bien mais à côté de ça les insultes pleuvent à la maison: entre conasse, petite salope, saloperie, boulet, tu me pourris la vie , la grosse et je ne sais quoi encore... Ce besoin de venir TOUTE LES 10 MINUTES dans ma chambre pour m'agresser dès qu'elle voit que je bosse pas et que je me repose, m'épier à table et m'agresser avec des centaines de questions invectives, me dire sans arrêt qu'elle a pas confiance en moi, sa manière de m'utiliser: elle m'engueule comme un chien et deux minutes après elle est hyper gentille pour que je lui mette sa série , ou encore qu'elle m'utilise comme déboire concernant sa petite vie tristement ridicule, ou plus précisément ses problèmes avec son amie qu'elle répète en boucle: tu crois qu'elle m'ignore ? Tu crois qi elle voit mon ennemie dans mon dos? Qu'est ce qui te fais dire ça? Et bla-bla-bla.....
J'en peux plus , j'aimerais la voir disparaître. Je n'ai AUCUN moment d'intimité avec elle, dès que j'essaye de partager quelque chose, ça foire parce qu'elle fait chier.
Maintenant le simple fait de la voir entrer dans la même pièce que moi m'irrite, je l'avoue ici sous couvert d'anonymat: peut être qu'une part de moi espère qu'il lui arrivera quelque chose pour que j'en sois débarassée. J'en peux vraiment plus.
Vous la trouvez comment ma mère par rapport à ce que j'ai décrit? Normale ou pas? Je peux pas savoir moi, hein, j'ai qu'une seule mère... Est ce que votre mère est comme la mienne ?

blues

Commentaires

Non. Moi, ma mère n'est pas constamment sur mon dos. Elle m'engueule quand je laisse le bordel dans ma chambre, et ça encore c'est normal! Je ne veut pas manquer de respect à ta mère, mais elle agit comme une gamine! C'est à toi de lui raconter comment sont passés tes journées à l'école, tes disputes entre amies etc.. En dirait que vous avez inversez les rôles, toi tu es l'adulte et elle, l'enfant. Peut-être que tu as abusée dans ta description, je sais pas mais je n'aurais pas supporter avoir ma mère tous les jours sur mon dos. Va lui parler, je te le conseille vraiment!!

L'expression "C'est la femme qui t'a donnée la vie, alors respecte là" et blabla j'en passe, je trouve ça ridicule ! Toutes les femmes peuvent enfanter et le rôle de mère ne se résume pas à avoir porter un gamin ! Le rôle de mère, c'est s'occuper de son enfant et l'élever !

Quelqu'un qui élève son enfant et l'éduque, c'est une mère !

Une femme qui a juste portée l'enfant et qui ne s'en occupe pas, c'est pas une mère !

Pour te dire, que je trouve ce comportement anormal. Ma mère est dés fois sur mon dos, ce qui est normal malgré qu'à 17 ans, j'aimerais ne pas être considérée comme une "gamine"

Je pense que ta mère a un problème ! Elle te manque carrément de respect !

Va lui parler ou trouve une solution même voir un psy parce que je comprends pas comment on peut se comporter comme un enfant avec sa fille !

Merci d'avoir répondu c'est super sympa je savais vraiment plus quoi penser. Vous avez raison je crois qu'elle me manque de respect et qu'elle devrait pas être sur mon dos comme ça. Mais du coup plus elle m'engueule ou m'adresse des paroles méchantes , plus je me sens coupable et j'ai l'impression que c'est de ma faute. Et honnêtement je peux pas avoir une conversation sur son comportement je le sais très bien, ça va partir en engueulades ... Je pense que voir un psy c'est une bonne idée, mais faut déjà qu'elle accepte et ça va être difficile de justifier pourquoi je veux le voir, je vais pas lui répondre parce que tu me pourris la vie quand même!

Après toutes les mères sont plus ou moins sur le dos de leurs enfants, ce qui est normal. Il faut juste que ça ne devienne pas exagéré. Une mère peut aussi être sans arrêt sur le dos de son enfant car elle estime qu'il n'est pas encore assez responsable, peut être un manque de confiance. Mais arrivé à un âge, le plus juste, c'est d'apprendre à son enfant à devenir autonome. Elle ne sera pas toujours là derrière ton dos et heureusement, ça serait vraiment chiant XD surtout quand on commence à grandir, on veut plus de liberté,c'est normal.

Je crois que c'est excessif quand même chez ta mère :\ et les insultes ! Inpensable ! Je comprends pas comment elle peut te dire de telles choses ! Elle doit avoir un problème je ne sais pas mais tu devrais quand même lui dire honnêtement ce qui ne te plais pas chez elle. C'est pas normal d'agir comme ça en tant que mère. Il faudrait qu'elle se pose des questions.

Et ce n'est absolument pas de ta faute ! Si elle ne voulait pas être mère, il fallait y réfléchir avant parce que quand je vois écris "Tu me pourris la vie" c'est quand même assez grossier de dire ça à sa propre fille, après elle ne le pensait peut être pas, c'était sous le coup de colère non ? Et puis, elle t'aime certainement mais elle ne sait pas te le montrer. Pour moi, un psy serait "peut être" une grande aide sûrement et des deux côtés :) surtout chez ta mère, qui n'a pas l'air d'avoir un comportement normal. Après tout, je ne la connais pas mais à travers ta description, ça me semble anormal d'agir comme ceci.

En attendant, j'espère que ça t'aidera. :)

moi aussi j'déteste ma mère elle a rien trouver de mieux à faire que de me faire a 18 ans et maintenant elle me dit que g gacher sa vie mais elle avait qua pas coucher avec mon pere qui je connais pas bcp et pi c une p** je la deteste pourtznt elle dit quelle maime mais moi je la deteste je men fou quelle mest donner la vie g pas choisi pff jte comprends

À ce moment là au lieu d imaginer irréel comme le fait qu elle puisse disparaître pense à ton avenir. Comment vas tu te barrer de cette maison le plus vite possible ? Comment vas tu t entretenir ? Plus tôt tu trouveras une solution plus tôt tu seras tranquille et au moins tu auras un but dans la vie et tu y penseras à chaque fois qu elle te fait chier ça te réconfortera en partie et t aidera à avancer.
Mais je vais pas te mentir pour assurer ton avenir sans ta mere le meilleur moyen c'est L'ÉCOLE !

Bonjour à toi,

Je suis arrivée par hasard sur ton blog et en lisant ton histoire, j'arrive tout à fait à m'identifier à toi. Je te fait par de ma (petite) expérience, qui, je l'éspère, pourra t'apporter de l'aide avant d'avoir recours à un psy comme j'ai du le faire...  Je suis un peu plus âgée, je vis aujourd'hui avec mon conjoint. Ma mère était vraiment comme la tienne : les insultes, je ne pouvais pas être tranquille dans ma chambre, les critiques sans arrêt, à croire que j'étais la pire fille au monde... (Je ne rentre pas trop dans les détails, ça me fait mal encore aujourd'hui... et pourtant, ça fait déjà une dizaine d'années que je suis partie...). Donc, dès que j'ai eu l'âge (18 ans !!!), je suis vite partie de la maison. Je faisais mes études et je travaillais à côté (C'est possible !!! Je suis arrivée jusqu'à Bac+5 comme ça !).

Aujourd'hui, elle continue à me hanter la vie, même si elle vit loin de moi ce n'est plus vivable... Pourquoi ? Parce que dans ta vie de couple et dans ta vie professionnelle, tu souffriras toujours de cette enfance puis adolescence que nous ont fait subir nos mères. Mais, il y a une solution : se "venger" en arrivant à se construire autrement ! Tu n'es pas obligé d'aimer ta mère et, honnêtement, la voire mourir serait pour moi un grand soulamgement aussi. D'ailleurs, je ne souhaite pas faire d'enfants tant qu'elle sera en vie : je ne veux pas qu'elle balance son venin sur MON enfant. Moi, mon enfant, je veux l'aimer et surtout pas reproduire les mêmes erreurs qu'elle. Alors construis toi, avance dans la vie et fais tes projets SANS elle. Tu peux garder contact, rester polie, cordiale mais si tu ne le souhaites pas, ne va pas plus loin ou même : coupe les ponts si tu le peux (Moi j'aimerais bien mais je n'ai pas encore le courage... Peut-être bientôt !).

Aujourd'hui, j'ai tout ce dont je désire et c'est bien grace au fait que je suis partie et que je sois loin d'elle. On ne peut pas être heureux avec des gens comme ça autour de nous, mère ou pas mère. Ma belle-mère (la mère de mon conjoint) est encore plus pour moi une mère que ne l'est ma mère biologique. Nous ne sommes pas obligés d'aimer nos mères si elles nous traitent mal. Le fait qu'elles nous aient mises au monde n'est pas une raison : nous ne sommes pas leur "choses".

Avance dans la vie et tente de faire abstraction de ce qu'elle te fait subir. C'est le travail que je fais aujourd'hui : c'est long, c'est difficile mais au bout il y a le bonheur ! Je te souhaite du courage !

Merci beaucoup! Savoir que cette expérience je ne suis pas seule à l'avoir vécue, ça me rassures même si ça m'attriste pour toi en même temps. Comme toi, je veux vraiment m'émanciper. Comment tu as fais pour partir de chez toi à 18 ans? Je n'ai pas compris... Tu as d'abord passé ton bac et ensuite tu es partie et tu as payé tes frais d'études et tout ça en travaillant c'est ça?

Je suis heureuse de voir que c'est possible de se reconstruire totalement comme toi, tu me redonnes espoir! J'ai envie de faire pareil que toi , et le plus tôt possible :)

Si ma question n'est pas indiscrète, tu as réussi à faire le métier que tu rêvais de faire tout de même en devenant totalement indépendante? :)

Oui c’est ça : je suis partie juste après mon bac, j’ai trouvé un petit boulot et un minuscule appart. Mais je m’en foutais : j’étais chez moi et j’étais tranquille ! Mon boulot m’a permis de rencontré des tonnes de gens super qui m’ont  aidé et d’avoir de l’expérience professionnelle très tôt. Et oui, j’ai pu aller jusqu’au BAC+5 et j’ai fait une partie de mes études à l’étranger (il y a beaucoup d’aides pour les jeunes qui sont motivés pour partir étudier partout dans le monde si c’est cela que tu souhaites !). En plus d’avoir des diplômes afin de pouvoir faire le travail que j’ai toujours souhaité aujourd’hui, j’ai eu de l’expérience professionnelle très tôt et je n’ai donc jamais eu trop de difficultés à trouver du taf (juste le premier enfait)

Accroche toi, je ne te cache pas que les dernières années avant de partir sont les plus longues… Sors le plus possible avec tes amies et courage : il n’y a qu’un pas vers le bonheur !

les boursoufflures egotiques de ces meufs qui se croient meres est edifiant;

y a qu'elles qui existe et ca les derange pas d'ecraser les autres;

elle sont malveillantes malfaisantes malsaines inquisitrices catratrices etc...

 

moi le bout de viande qui me sert de mere je l'ai  jamais kiffe;

 

Ajouter un commentaire