Elle

Hubert cool
Je suis ici pour vous parler d'une fille. De son histoire, de la nôtre. Elle avait quelque chose de spécial quand je l'ai rencontrée. C'était la fille la plus perdue que j'avais jamais rencontré. Elle était pourtant joyeuse, elle souriait, rigolait. Mais elle était perdue, elle ne savait pas qui elle était et elle ne savais pas comment agir. Alors elle est devenu mon nouvel objectif. J'avais trouvé une petite fille en miettes, je voulais qu'elle devienne une femme plus forte que n'importe qui, même que moi. Alors c'est ce que j'ai fait. J'ai tout fait pour qu'elle devienne plus forte. Et cette idiote est tombée amoureuse de moi. Elle ne devait pas, elle le savait, j'étais en couple, mais elle s'accrochait à moi ; j'étais devenu la seule personne sur qui elle pouvait compter. Combien de fois m'a-t-elle appelée, est elle venue chez moi en pleurant, ne sachant plus quoi faire pour enlever son mal être. Je dois l'avouer, je ne l'ai pas toujours aidée. Je lui ai donné de faux espoirs, je l'ai manipulée, je lui ai menti, je l'ai rabaissée, jusqu'à lui dire qu'elle ne servait à rien, qu'elle n'était qu'une merde lâchée dans un monde de merde qui ne lui convenait pas. Et vous savez quoi? Je l'ai fait involontairement. Certes, je voulais la blesser parfois, pour qu'elle se réveille, se renforce, mais pas à ce point. Pas au point où elle n'avait plus envie de vivre. Je ne le savais pas. Et je regrette. Aujourd'hui, elle est forte, elle a toujours des coups de cafard de temps en temps, mais elle a du répondant, elle est mature, elle ne baisse pas les bras. Ça fait maintenant un bout de temps que malgré le fait que je ne sois pas amoureux, elle continue de lutter, et je pense qu'un jour, elle y arrivera. Elle a toujours cette sensibilité qui fait qu'elle est compréhensive, c'est simple, c'est la seule à qui je peux me confier, c'est grâce à elle que je supporte le monde. C'est elle qui me fait aller mieux. Elle n'est plus perdue, mais elle et toujours différente, spéciale, et elle le restera toujours. Elle.
M comme manipulateur

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.