15 ans today

Waouw… le prof d’histoire a fait fort aujourd’hui…
Il a terminé son cours sur cette superbe tirade : « Mais, avec ce qui se passe, qui voudrait avoir 15 ans aujourd’hui ! En tout cas, pas moi»… Nous v’là chouette !
Franchement, au début ça m’a juste étonnée mais maintenant que j’y repense… je suis 100% 100trifugée qu’il ait pu dire ça !
Pourqwa ce serait plus difficile d’avoir 15 ans aujourd’hui? Ok, c’est pas évident tout le temps et on l’a encore vu ces derniers jours. Mais faut qd même pas qu’on devienne tous gris et déprimés… il y a encore plein de choses à faire, à voire, à construire, à dire, à rire.
Certains adultes n’ont plus de ressort. Ils sont comme un vieux matelas pneumatique, tout mou. C’est kwa qui les fait avancer ? Nous, leurs enfants ?
Ben alors, c’est aussi leur job  de nous donner de l’air, de parfois nous regonfler qd on a l’impression d’être complètement à plat, dépassé par ce qu’on entend.
C’est eux qui devraient nous consoler, nous aider à construire ensemble autre chose, nous soutenir dans nos idées… pcq nous dire qu’avoir 15 ans aujourd’hui, c’est la plaie, merci mais je fais kwa mwa avec ça ? J’m’enferme dans un blockhaus ? entourée de barbelés?
 

Etre présent !


On était là.
On était 80.000 pour que la mort de Joe Van Holsbeeck ne soit pas qu'un bête fait divers. Bizarre sentiment : à la fois la tristesse et aussi la joie d’être tous là.
Sais pas si vous avez lu. Mwa j'aime bien ce que le papa du copain de Joe a dit à son fils dans une lettre ouverte:
"... je veux à tout prix t'aider à te construire un avenir dans un esprit et avec un message positif. D'abord parce que l'amitié que toi et Joe avez fait grandir, entre vous et autour de vous, doit rester porteuse et exemplaire. Ensuite, parce que, comme je te l'ai expliqué, les formules à l'emporte-pièce et les amalgames douteux portent en eux les germes d'autres victimes innocentes. Et enfin, parce que la solution au fléau de la délinquance et de la violence urbaine passe par une analyse scientifique du phénomène..."

Un père qui écrit une lettre à son fils, c pas mal comme idée. Non ?
Allez donc écrire des lettres à vos enfants plutôt que de glander sur Internet!!! NOW !!!

Qu' est-ce qu'il voudrait Joe?

 

Là, si ça continue, j’vais kriser. Ca me met (le cœur) en boulette alors faut que je réagisse pcq c’est pour ca que j’ai fait ce blog.
Ya des gens qui ont des réactions super dignes : les parents de Joe, ses amis, le directeur de son école et plein d’autres.

Puis ya des IRRESPONSABLES qui polluent Internet (même mon blog ! Mais cette fois, j’ai décidé de les zapper) avec des propos racistes ou stupides : des caméras et des policiers à côté de chacun. Franchement, j’comprends qu’on soit fâché, triste et révolté mais c’est pas ça qui fait avancer le schmilblick. On doit transformer ça pour construire autre chose de mieux… pour tout le monde.
Qu'est-ce qu'il voudrait Joe? C'est pas ça qu'il faut garder en tête???
Mwa, si ça m'arrivait, je voudrai que les gens de bonne volonté ouvrent par ex un Forum où mettre des propositions CONSTRUCTIVES et SOLIDAIRES. Faut pas toujours tout attendre d’en haut, on peut aussi commencer par là, chacun un p’tit coup de pouce.

Pour Joe...

Il y a plein de choses qui se passent… qui se mettent en place…
A l’école tout le monde en parle. Ce qui est difficile c’est de décortiquer tout ça pour en faire qq chose… Qui dure plus qu’un jour ou deux...

Heureusement, il y a des profs ouverts avec qui on peut parler. Même la directrice a dit un mot ce matin. C’est important pour nous de sentir qu’ils sont derrière nous et qu’ils ne nous bassinent pas avec « CES jeunes qui… »

Mwa, ce qui me fait chaud au cœur aujourd’hui c’est cette solidarité (l’humanité ?).
Elle ressemble à un mouvement naturel. Sans chichi et j’espère un moteur pour réfléchir, un premier pas pour aller bien plus loin.
Alors voilà, comme plusieurs me l’ont demandé dans les commentaires de l’article précédent, voici le lien du site réalisé par les amis de Joe : http://www.pourjoe.be.


Tué pour un MP3

Depuis quelques jours je voulais en parler mais impossible qu’un seul mot sorte de mon clavier. Blanc total. Ca dure une minute, ça tient en une ligne : Tranquille, un garçon écoute son MP3. D’autres keums veulent lui prendre ; il refuse et se fait poignarder. Il est mort. Il s’appelait Joe Van Holsbeeck. Ses amis l’avaient surnommé «ourson»


Oui, ça tient en une ligne et moi ça me fait un grand blanc dans le cerveau. C’est comme si je pouvais plus rien penser, plus rien dire. On en a un peu parlé hier soir, mais pas beaucoup.


Ce matin mon père s’est levé plus tôt pour aller faire du vélo avec des copains. Mais il a laissé un article sur la table. Ca racontait la réaction des parents de Joe. Ils doivent être super mal les parents . Et pourtant c’est vraiment bien ce qu’ils écrivent. Il peut vraiment être fier de ses parents, Ourson ! Je vous ai mis l’article ici. Sur l’article, mon papa avait écrit avec son gros crayon rouge «Pour ma Sandrine préférée»


Rien à dire, c’est quand même bien quand les adultes sont des adultes.

 

Ma tête mon corps ma tête


Certains jours, je voudrais être quelqu’un d’autre mais je suis intimement persuadée que c’est pas possible...
Qui n'a jamais rêvé de ça? Comment ce serait si on pouvait changer de peau? Se glisser dans celle de qq1 d'autre. Vivre dans le corps de qq1 d’autre. Waouw, ce serait hyper tripant.

Parfois, j'ai envie mais en même temps, si je pouvais le faire... être qq1 d'autre... je ne sais pas qui je serais. Si, évidemment, pour quelques heures, le choix est vite fait mais pour toute la vie...

Je chercher… Je crois que pour le moment... je préfère chercher à être MWA... ou à devenir le Mwa dont je rêve…

Je voudrais arriver à écouter ma petite voix intérieure et m’exprimer ouvertement sans avoir peur du regard des autres, juste avoir le cran d’être mwa.

Et être mwa me permettrait de pouvoir me mettre à la place des autres… par ex qd ils sont tristes… et être plus proche d’eux en étant mwa…
Mmmmmmmmmm…à cogiter…

M'énerve les zamoureux

Franchement, mes parents, ils me gavent… Ils jouent les amoureux à longueur de temps. J’sais pas si c’est les vacances ou bien le retour du printemps qui fait cet effet-là… En tout cas, une chose est sûre : impossible de les déscotcher. Même ma sœur avec toutes ses bêtises n'y arrive pas !
Tout pourrait s'écrouler qu'ils ne verraient rien.
Ils sont dans une phase : « On vit d'amour et d'eau fraîche » style hyper fleur bleue. Ringards ! Non mais c'est pathétique, ça leur va pas du tout !

Ils n’ont plus l'âge de s'embrasser comme ça ! Ils se roulent des pelles à longueur de journée. Toujours collés. Dans la maison, on n’entend plus que des « je t’aime », des « à tout à l’heure, tu me manques déjà »,… ils ne savent plus vivre l’un sans l’autre. C’est des mamours par ci, des baisers volants par là… J'déteste ça. Rrrrrrrhhhh. D'ailleurs, je change de pièce quand je les vois comme ça. Mwa, je trouve qu'à leur âge, ça se fait pas. Pas devant les enfants, kwa ! Ca me gêne, mwa.

En fait, j'aime pas d'imaginer qu'ils s'aiment physiquement, que parfois ... tout ça. Franchement, j'veux pas le savoir. Et parfois quand je pense que je suis venue d'un de ces moments, je l'oublie vite et je le chasse de ma tête. En fait, ça me gêne pas qu'ils s'aiment, au contraire, mais j'aime pas voir ça, ni l'entendre. Nuance. J'sais pas pourqwa j'réagis comme ça…
Parce qu'Hubert et mwa… ça me gêne pas qd on s'embrasse… mais eux, je les trouve tellement ringards quand ils se laissent déborder. J'aime pas avoir cette image-là d'eux. Ils font pas parents qd ils font ça...

 

Fichier attachéTaille
Icône audio parents_amoureux.mp3868.16 Ko

C'est ça les vacances! ;o)


Hihihi!!! Trop top ! Holiday today comme yesterday et tomorrow… J’ADOREU les vacanceu !
J’ai pas tellement de plan défini… mais mwa, c’est ça que j’aime bien aussi… pas trop de choses au programme histoire de décider au jour le jour, de voir ce qui vient ! Cette semaine j’ai fait des trucs avec mes copines et aussi avec Hubert. Mais la semaine prochaine, il part avec sa mère,… snif snif,… il va me manquer… Mais de toute façon, la semaine prochaine, mes parents ont pris congé… ça veut dire qu’ils vont être dans mes pattes !

Mais bon, c’est quand même trop gai les vacances pcq ça casse le rythme ! On doit pas spécialement se lever à la même heure (j'aime pas tellement les réveils...), se grouiller le matin, passer sa journée assis sans rien dire ou presque… puis on peut faire des choses qu’on fait pas tous les jours!
Nan, les vacances, c’est un peu comme si on avait appuyé sur pause et on met un autre rythme, tranquille !
Sauf que parfois, je dois faire plein de trucs pour mes parents dans la maison… et ça, ça me gave. Style mes parents partent bosser et mwa, non seulement j’dois garder ma sœur (donc adieu la liberté) mais en plus, j’ai une liste de chose à faire : la vaisselle, ranger ma chambre, nettoyer la cage d’escalier, préparer le souper… et j’en passe. Bref on a, mon frère et moi, une « to do liste » qui nous accueille sur notre assiette du petit-déjeuner… ça, c’est le côté pas chouette des vacances ! Franchement, ça a l’art de me mettre de mauvaise humeur ! C’est pas mon boulot quand même, je suis en VACANCES !
Puis ch’ais pas d’où ça vient le mot vacances mais… c’est quand même fait un peu pour ne rien faire… ou laisser faire simplement…
Ca devrait être le moment où tu te dis « tranquille la vie », j’ai bon !

Ca fait mal

Aujourd’hui, j’ai passé la récré à consoler une copine.
On a eu un test surprise l’autre jour et elle s’est plantée royale. Elle a super honte pcq elle est la seule de la classe à avoir foiré l’interro.
Et le prof n’a pas hésité à le souligner devant tout le monde en disant qu’elle avait rien compris à ce qu’il demandait. Alors devant la classe, elle a un peu crâné, elle a mis son masque de « ce que tu dis, ça m’atteint même pas ». Elle a même fait des p’tits sourires ironiques qui ont pas du tout plu au prof.
Mais après le cours, je l’ai retrouvée dans un coin, dans tout ses états.
Elle dit qu’elle est trop conne, qu’elle y arrivera jamais, qu’elle va tout plaquer là… que de toute façon, personne n’a jamais cru qu’elle y arriverait et que dans sa famille, on l’a toujours un peu prise pour une idiote et qu’elle en a marre de se battre pour toujours prouver le contraire.
Et que puisque tout le monde n’arrête pas de lui dire qu’elle est bête, elle va simplifier la vie de tout le monde et elle va plus faire d’effort. Elle va être bête et assumer.
Waouw, ça m’a dégoûtée. J’étais remontée.
Non mais franchement, comment on peut dire ça à qq1? C’est vraiment pas juste. Les gens se doutent pas que ce qu’ils disent, c’est hyper important. Et qu’après parfois, c’est vraiment dur à avaler. Eux, ils ont dit leur truc méchant puis leur vie tranquille continue. Ils y pensent plus. C’est vraiment pas sympa pcq dans la tête de celui qui a reçu ça… ça mijote et parfois ça fait pourrir la cervelle.
Résultat, t’as envie de t’enfoncer dans un p’tit trou de souris pour disparaître mais c’est pas ça la solution…
mais c’est kwa alors ? Se mettre une super armure ?

 

Ma mère en colère

Waouw, hier ma mère est rentrée dans une colère folle !
Un vrai monstre qui se réveille . Je ne me doutais absolument pas qu'elle pouvait réagir comme ça...

Elle était dans la cuisine, tranquille, à tourner dans ses casseroles et à chantonner le dernier air ringard de son chanteur favori qui passait à la radio. Mon frère débarque et éteint ladite radio pour mettre un de ses CD… le geste de trop.
Là, j'ai cru qu'on allait assister à une guerre en direct. Et c'est un peu ce qui s'est passé d'ailleurs. Mon frère a rien compris à ce qui lui tombait dessus.
Elle a commencé par le classique : « Qui t'a permis de changer la musique ? J'étais en train d'écouter moi !» Puis d'un coup, sa voix est montée dans les aigus et elle a fait des gestes dans tous les sens. Un hélico sur Bagad !
Elle criait qu'elle en avait assez, que la maison appartenait à tout le monde, elle y compris. Que c'était quand même dingue qu'on soit égoïste à ce point. Qu'elle ne nous avait pas éduqués comme ça. Que franchement, elle respectait aussi nos goûts mais que pour les siens personne n'avait une once d'intérêt. Qu'elle en avait assez qu'on la traite de ringarde. Et que ça allait changer ! ET qu'on allait voir…
Waouw, là pour le coup, il y avait plus de musique du tout.
Puis elle est partie dans sa chambre et elle a claqué la porte.
C'est le monde à l'envers. J'y comprends rien.
Ma mère, c'est pourtant qq1 de compréhensif… y a qq chose qui a dû m'échapper… Bon, c'est vrai qu'on la fait souvent mousser avec ses goûts musicaux mais bon, elle résiste d'habitude, elle en rigole même et souvent elle n'hésite pas à critiquer les nôtres… d'habitude, c'est de bonne guerre…

mais là, je vois pas vraiment l'issue…

 

Fichier attachéTaille
Icône audio mere_en_colere.mp3774.69 Ko