#La vie est une putain d'usine by Arctiqua

Aujourd'hui, juste envie de rendre hommage à Arctiqua qui a envoyé ce texte touchant et magnifique ici. Merci Arctiqua. Il y a des jours, je pense exactement la même chose que toi, je me vois dans tes mots... et des jours où je me lève dans un tout autre move... mais je n'arrive pas bien à dire pourquoi... je dois y réfléchir... et vous?  Lire la suite... à propos de #La vie est une putain d'usine by Arctiqua

Envie de parler

en love

je m’apel Inès j’ai 14ans et je veux bien discuter avec des gens sur Snap car m’ennuie trop

ines

salut je cherche des filles pour parler :)

Intello

salut les filles j'ai 15 ans je suis un mec et je cherche des filles entre 12 et 16 ans pour disuter. Si vous voulez je donnes mon snap.

ts

Question

triste

Esque ont peut voir l'homme de sa vie juste en mettant un miroir sous son oreiller et on peut rêver de lui et à son réveil on se rappelle de son visage.

Merci de répondre. 

Élina

Je ne supporte plus ma sœur jumelle

triste

bonjours, j’ai 14ans et j’ai des problèmes qui me pourrissent la vie. Suite à des problèmes familiaux, j’en me suis bcp renfermer sur moi même et j’ai entamer depuis peu un sorte de "dépression". J’ai l’imppression Que personne ne m’aime, qu’a Chaque fois que l’on me dit quelque chose sais contre moi. Et puis il y’a ma sœur jumelle, on a toujours été en ensemble, mais la sa commence a me soûler, je suis à bout. Elle contrôle ma vie, j’ai pas le droit d’avoir un copain, l’autre fois un gars de ma classe m’a dit qu’il avait un kiff sur moi, un filme de la classe m’a sortit en plein cours, à lan’ause Ma sœur m’a obliger à le bloquer. Ensuite je pense que plus se que je vais dire mtn, sais un peu moi le problème mais, j’ai eu mes règle avant elle, et s’est stupide mais c’etait Quelque chose que j’au Eu et qu’elle n’avait pas encor, et ajd j’ai appris qu’elle a eu ses première règle (1ans après moi) et sa me frustre, je sais que mes parent vont être là à la chouchouter, elle va passer son temps à se plaindre et tout le monde sera là pour la consoler, alors que moi, à peine je dit Un truc, ils me font comprendre que Sa l’es soûl.

Je sais pas si quelqu’un va répondre mais s’il-vous plaît aidez moi...

-Alicia

Alicia

Help...

triste

Bonjour, je suis un garçon gay de 15 ans. Depuis bientôt deux mois, je suis en couple avec un homme qui vit sur Paris. Il a 25 ans : Premier problème... Deuxième problème : il me met mal à l'aise, il fait souvent des allusions sexuelles et ça me gêne au point que j'en pense à le quitter... Comment faire ? Car je ne veux pas le blesser, il a déjà du mal à faire confiance, il s'est déjà fait quitté assez brutalement et ça lui a fait mal... Je veux pas lui faire de mal mais sérieusement je ne me sens pas trop bien avec lui...

FTX

J'ai envie d'un sex friend

en brouillard
Bonjour! J'ai 14 ans et je meurs d'envie de coucher avec un gars. Le truc c'est que je n'ai pas de petit ami, mais je voudrais coucher avec un gars qui me plait sans qu'on n'éprouve de sentiments l'un pour l'autre. Je pense à un gars en particulier, mais je ne sais pas comment le lui proposer. Je ne sais meme pas si je lui plait. Je sais qu'il couche avec d'autres filles, mais pour ma part sa ne me dérange pas, c'est juste que j'ai peur que pour cette raison il se dise: Pourquoi aurais-je envie de coucher avec elle si j'en ai tout plein d'autres à mes pieds? Je voudrais savoir: Est-ce que les gars ont envie de sa aussi? Est-ce qu'ils ont tendance à répondre oui à ce genre de demande? Je voudrais réellement qu'il ait envie de moi, mais comment en être certaine et comment lui donner envie de moi? Merci beaucoup à l'avance!
Wellan

Résultat de ton test

Comme pour absolument 100% des gens, les signaux amoureux, c’est pas le truc le plus clair, facile et limpide...

Bienvenue dans le club ! C’est le truc de personne en fait ! On est toutes dans le même bateau. Sentir les signaux envoyés par les autres, pas évident évident. Surtout quand il s’agit d’amour...

Tu es donc tout à fait normale. Pas de panique. Mais quand on est amoureuse, on voudrait tellement savoir que c’est réciproque qu’on pourrait faire et dire tout et n’importe quoi.

Tu ne sais plus dormir tellement tu te repasses le film de ta journée et tu essaies de décortiquer tous les regards qu’il t’a lancés ce jour-là ? Et bien sache qu’on est toutes comme ça. On est en général très très créative, débordante d’imagination sur les réactions qu’on pourrait avoir dans telle ou telle situation. On ne peut ensuite pas s’arrêter de tout raconter et déballer nos hypothèses dans les moindres détails à notre meilleure amie. Meilleure amie qui bien souvent n’en peut plus mais qui fait pareil quand ça lui arrive...

Parfois, tu voudrais que quelqu’un prenne les choses en main, fasse le nécessaire pour débloquer la situation à ta place... pas possible ! Personne mieux que toi ne peut deviner, sentir, ...
Pas facile de savoir ce qui se passe dans la tête de l’autre... Il te prend la tête ? Il capture ton attention, essaie à son tour de capter tes regards ? Il détourne les yeux. Est-ce un signe, est-ce LE signe ?

On cherche tous des signes. Mais il n’existe pas de grilles à remplir pour être totalement certain d’être compatible par A+B. Heureusement, la vie serait trop triste, trop grise, toute planifiée et sans risque !

C’est impossible de tout prévoir, de tout calculer. On le voudrait (même très fort) mais on ne peut pas. La vie est comme ça et l’amour garde et doit garder une part de hasard. Non ?

 

 

baisse de moyenne ! je dois la remonter au plus vite possible !

voilà , je suis en 5°e , et ma moyenne est de 11.80 ... Je doit remonter ma moyenne avant les vacances de février sinon mes parents me feront redoubler, Et je ne veut pas ! avez vous des astuces pour apprendre pour remonter votre moyenne,comment travaillez ?! J'ai une prof d'histoire-géographie qui n'explique rien ! c'est énervant ! Et c'est que la veille avant le contrôle elle nous dit au 5 seconde restante de cours ( il y a même des personnes qui sont déjà partit du cours ) elle nous dit : Ah ! oui ! au fait , il y auras un contrôle jeudi ! elle ne nous explique même pas de quoi sa parle , ce qu'il faut réviser le plus etc ... Et sa ma mère ne veut pas le savoir ! j'aimerais faire hausser ma moyenne au moins jusqu'à 14.20 mais je n'ai aucune taque tic pour réviser mes leçons , il y a toujours cette flemme en moi !
minna

qui suis-je ?

Intello

la fille de son groupe d'amis qui est toujours la pour les autres, toujours la pour les defendre, pour les aider, les conseiller. Mais aussi la fille drole, facile a vivre, avec une grande d'ouverture d'esprit.Vous voyez celle qui a toujours le sourir aux levre, celle qui rigolera a chaque petite blague de merde. Et bien, ce n'est pas moi. C'est juste ce que j'essaye de faire paraitre, ce que j'essaye de montrer au autres. En realité je suis super fragile, je pourrai me mettre a pleurer a tout moment en repensant au soir de la veille, je ne suis pas cette fille vous ne voyez donc rien? je ne vais pas bien, mes eclatement de rire sont faux. Mais demain matin,a 6H30 je vais me reveiller, sortir de mon lit m'habiller et mettre un peut d'anti cerne pour cacher la nuit de la veille. Et revenir dans mon groupe d'amis, mon chére groupe d'amis, et remettre ce masque.

mylifeinrepeat

Le Regard des Garçons...

Gratte

Salut ! Je suis actuellement au Lycée, en 1ère. Depuis quelques années maintenant, je m'intéresse (beaucoup) aux garçons. Problème : on a beau me dire que je suis mignonne, pas mal etc... et bien... je n'ai pourtant jamais eu de petit ami (même pas une demande : rien). Alors, je me pose des questions... est-ce ma timidité qui ne plaît pas ou est-ce mon physique qui ne va pas ? (Car... je ne sais pas si mes amis sont très objectif quand il s'agit de ma "beauté") Franchement je suis perdue... Mais ce n'est réellement ce qui me déstabilise le plus : car j'ai remarqué depuis cette année que beaucoup de garçons me regardent. Certains avec plus d'insistance que d'autres, avec plus ou moins de discretion et pour la plupart du temps une fuite du regard quand j'essaye d'avoir un contact visuel avec eux... Et sachant également qu'ils ne viennent pas me parler ! Alors... j'aimerai savoir ce qui d'après vous pousse un garçon à regarder une fille. 

Cla'

Solstice d'une larme de glace

hein
La vie que l'on m'a proposée était pourtant si belle... Pourquoi a t'il fallu que je vienne tout gâcher? Pourquoi crie ton liberté alors que nous sommes prisonniers de nous même? A l'aube d'un futur j'ai pris la décision qui me fait le plus mal. En même temps, y en avait il une qui ne blessait pas? A l'aube d'un nouve jour je me suis rendue compte que quelque part en cours de route je m'étais perdue. Ou? Je ne sais pas. Je ne ferai pas marche arrière pour me récupérer. J'en vaut pas la peine. Et il faut aller de l'avant. Je vais marracher la part gangrainée de moi même en espérant qu'elle ait pas contaminé le reste. Vaut mieux perdre une jambe que son coeur. Bientôt, je l'espère, les larmes geleront sur mon visages, formeront des stamactites et mourront dans l'oubli d'une passion. Jamais je ne l'oublierai. Cette flamme qui m'a sauvé la vie. Jamais. Il n'y a qu'une chose que j'espère de ce choix. C'est de ne jamais connaître la réponse à la question "La vie aurait-elle pu être autrement?"
Arctiqua

DE L´AIDE URGENT

triste

OYÉ OYÉ J’APELLE À L’AIDEE !!! tout d’abord je suis Nn classe de seconde ( dans quelques jours lannée est terminée ) il y´a un garçons dans ma classe avec qui je suis très proche. Tous le monde me fait remarquer qu’il m’en regarde avec un regard plus que amoureux bref.. j’ai son numéro de téléphone et son snap il m’a envoyé un message me disant que j’etaiS la seule’ fille de la n classe qui allait lui manquer. Il m’a dit qu’il est triste parceque je quitte le’ lycee (il ńya pas la filière que je souhaite) je lui ai répondu que je  passerais régulièrement le voir. MAIS IL Y’A UN TRUC QUE JE NE COMPREND PAS POURQUOI IL N’ENGAGE JAMAIS LA DISCUSSION C’EST TOUJOURS‘ MOI QUI ENVOIE LE 1 ER MESSAGE ET C’EST TOUJOURS MOI QUI VA LUI SOURIRE EN 1ER AIDEZ MOI PARCEQUE JE RESSENS UN PETIT QUELQUE CHOSE POUR LUI 

Unefilleordinaire

Comment lui faire comprendre

Gratte

Bonjour 

Il y a un garçon que j’aime bien et on était assez proches donc j’etais contente. On se parlait sur Snap notamment mais depuis quelques temps il ne m’envoie de Snap que pour garder les flammes

je lui ai déjà dit que ça me soûlait mais il s’en fout 

alors selon goût qu’est ce que je devrais faire, lui répondre sur Snap ou arrêter de lui répondre 

Jeanne

Et nous sommes des putains de machines

Diable
Ça va être long. Très long. Pourtant, je vais essayer de ne pas y aller par quatre chemins, ni quatre métaphores. Alors préparez-vous. À écouter les malheurs ridicules, mes plaintes inaudibles mais lisibles. À comprendre l'histoire de ma vie. Je crois qu'il vaut mieux commencer par le début. C'est toujours mieux de commencer par le début. D'abord, le Nord Pas de Calais. Naissance, 4 années heureuse. On connaît pas l'ennui à cet âge là. Juste les potes. Ya rien pour vous preoccuper. Après, le déménagement. En Bretagne. C'est joli la Bretagne hein? Les jolies côtes, le joli sable, les jolies plages, les jolis cou hdrs de soleil,les jolis bateaux, les jolies vaches... Les jolies niaiseries plutôt! Je ne sais pas si la vie m'aurait blessée à ce point si on était restés dans le Nord, ou si la blessure aurait été moins profonde. Ou au contraire plus profonde. Bref. C'est la que j'ai commencé à observer les gens je crois. À comprendre qu'ils fonctionnaient par groupe détachables mais pas attachables, par paires qui s'embriquaient mais aussi par puzzles qui se haissaient. Quand j'y repense, je crois que j'ai passé la majeure partie de ma ié à observer les gens. Pour les comprendre,mais surtout pour vaincre l'ennui. L'ennui... C'est en maternelle que je l'ai découvert. Je ne savais pas ce que c'était. Mais il savait se manifester. Par. Des. Putains. De. Douleur. Au. Ventre. C'est un dessin qui m'a sauvé. Un dessin auquel j'avais mis un titre, pour faire comme les grands. On a compris que je savais lire, et en janvier, je suis passée de la grande section au CP. La cour des grands. L'ennui ne m'avait-il pas suivi? Pendant trois-quatre ans, j'ai eu de nouvelles personnes à observer. C'était génial. Des choses à faire. Enfin. Pour tout vous dire, l'année ou je me suis le mieux portée, ça a été le CP. J'avais 1 an à rattraper, ça m'a fait des cours hyper condensés. Mais l'ennui m'a rattrapé. On a hésité à me faire passer le CM2. Enfin ils, pas moi. C'est rigolo, dans ces cas là on ne demande jamais l'avis du principal intéressé, aussi jeune soit-il. Pas cool. Pas cool du tout. Ils ont jugé qu'un an ça suffisait. Peut être qu'ils avaient raison, peut être qu'ils avaient tort. On ne pourra jamais le savoir. Les quatre années de collège se sont passées dans un brouillard. Je faisais allemand et latin. J'ai continué à pratiquer l'équitation, je me suis inscrite en 4eme à l'athlétisme pour faire de l'endurance. Quand on est petite et fine comme je l'étais, c'est idéal pour performer, disait mon entraîneur. Sauf qu'en 3eme, je me suis mise à grandir... Alors, pratiquement au même moment où je cochais la case pour accepter la décision du conseil de classe, à savoir m'envoyer en seconde générale, j'ai décidé d'arrêter l'endurance pour faire de la perche et des haies. Concernant ma vie sociale, elle était quasi nulle. J'avais des potes. Je me rend compte maintenant que je n'avais qu'une amie. Mais en seconde, je me suis ouverte au monde. Nouveau lieu, nouvelles gens... Mais au bout de trois mois, l'ennui a réattaqué. M'a bouffé l'estomac, tordue de douleur. M'a empêchée de dormir. Je dormais par série de trente minutes, entre 3 et 6 par nuit. Ça faisait entre 1 heure et demie et 3 heures de sommeil. Et je passais presque tout mon week end à dormir. Pas de cours, pas d'ennui, pas de Douleur, enfin du sommeil. C'est à ça que s'est réduite ma vie. A une douleur. Et c'est ça qui fait le plus mal. Ma vie n'était qu'une putain de douleur. Les choses qui m'ont sauvées cest lathlé et le cheval. La première pour me prouver que la vie a moyen d'apporter des bonnes choses, la seconde pour me rappeler qu'après chaque chute je pouvais encore me relever. Seulement maintenant, vous me suggérer de passer plus de temps en cours ou d'abandonner le cheval? Vous me demandez de choisir entre souffrir sur le long terme ou me mutiler, de me tuer par petits bouts? Mais que voulez vous que je fasse? Que voulez vous que je réponde? Et surtout, Surtout, Que voulez vous que je pense? Et Alors, je me suis mise à espérer. Ptet qu'en fait on est dans le coma et qu'on rêve, ptet que la vie en vrai est pas comme ca... Et puis j'ai commencé à comprendre qu'en fait, il n'y a pas que la vie qui est une usine. C'est surtout que nous sommes des machines. Qu'on nous traite telles qu'elles. Et ensuite, j'ai pleuré. Beaucoup pleuré. J'en veut à la vie, je n veut à tout le monde. J'men veut à moi et aux autres. Comment est ce que ça pourrait en être autrement? Je vous avoue que plusieurs fois, j'ai hésité à passer à l'acte. Plus que plusieurs même. L'acte en lui même correspondrait non pas à une fuite mais à une volonté de liberté. A moins que ça ne soit la même chose. J'ai pensé à partir loin pour voir autre chose que des têtes de cons, et pour laisser l'ennui la ou il est né, en espérant ne plus jamais le revoir. Ou bien carrément avaler des médocs en quantité suffisante pour dormir jusqu'à ne plus me réveiller. Une insomniaque qui meure dans son sommeil, ridicule hein? C'est la vie elle même qui est ridicule. Allez pas croire le contraire. La seule chose qui a fait pencher la balance, c'est lui. Lui il est pas grand chose, une personne comme vous et moi. Lui,j'ai jamais réussi à le comprendre. C'est une des seules personnes pour lesquelles je ne peux pas prédire de réactions. Lui il est génial parce qu'il est différent. Lui il est génial parce que je sais que le jour où je le comprendrai, c'est parce que j'aurai réussi à le comprendre. Parce que je l'aurai voulu. Et ces personnes la, les incomprehensibles, quand on les comprend, c'est parce qu'on les aime. Je sais pas si c'est réciproque. Je men fous. Ou pas. Un avis parmi bientôt 8milliards, c'est rien, m'a t-on dit. Et juste parce que je déteste tous ceux qui rabachent chaque année la même chose, je vais le donner, le mien, d'avis. *Je t'aime*
Arctiqua

Est ce que je dois l’inviter

Intello

Hello 

j’aurais besoin de votre aide pour un petit truc 

Je suis en terminale, enfin j’etais puisqu’on a fini les cours, et dans ma classe il y avait un garçon que j’aime beaucoup beaucoup avec qui je suis assez pote 

Je comptais l’inviter à mon anniversaire cet été mais je trouve que depui quelque temps il s’en fout de moi, il me parle seulement quand je suis avec d’autres gens et est un peu froid.

donc je ne sais plus si je dois l’inviter, je n’en sais plus quoi faire avec lui 

Jade

Je suis en 6eme et j'ame un 4eme comment je fais pour sortire avec lui

en love
Ce 4eme présumer me regarde super souvent et je trouve sa strange et plus on prend le même chemain pour aller au collège.Un jour j'etais avec mais cop's (une grande(au milieu) et une petite)(plus petite que moi) et la premiere qui la regarder c'était moi alors que normalement quand on a une personne enface de nous on regarde sois: -la plus grande -la plus petite -ou celle du milieu et lui il m'a regarder fixement alors que j'était tout a gauche...Est-ce- qu'il m'aime ou pas ? Ai-je une chance pour sortire avec lui?
at

Réflexion

Intello
Vous y croyez vous? Je suis vraiment une grosse merde. J'ai la vie la plus nulle du monde. Je suis nulle. Nulle. Rien à dire. Enfin si mais que des crasses. Aucun ami proche. Pas un. Je suis seule dans le fond. Je n'ai aucun souvenir joyeux à raconter. Aucune anecdote avec des amis. Rien. Nada. Je. Suis. Une. Merde. Quand on s'intéresse à moi je me braque parce que qu'est ce que j'aurais honte de dévoiler la non-existence de ma vie. Les gens ont vécu tellement de choses, tellement d'histoires, ont tellement d'expériences et moi... à 18 ans j'ai bien une histoire mais rien de très glorieux encore une fois, plutot une qui donne envie d'aller coucher dehors . Bref. Si ma vie c'est de la merde c'est surement parce que j'en suis une
Jos

Je sais pas comment faire pour que sa s'arrete ou pour me soulager...

Voilà je m'appelle Kamilia j'ai 12 ans dans 4 semaines 13 et en se moment je sais pas pk mais j'ai comme une envie de faire l'amour...alors je me soulage comme je peux en me touchant la partis mais c asser dur en plus j'aime un gars très très beau c le BG des 5ème et la nuit je fais des rêve comme koi je fait l'amour avec lui donc quand je le voit mon ventre est remplis de papillon mes oreilles bourdonne et j'ai envie de faire l'amour donc des defoi je me réfuge dans les toilette au collège et je me touche je sais pas pk sa me fait sa mais avez vous un conseille a me donner je serais heureuse comme sa je pourais les tester car la il y a un gars que je n'aime pas forcément en amour mais ki est plutôt chou mignon et tout ki me demander si je veut venir chez lui pour faire l'amour donc en se moment je suis a la limite de dire oui s'achant que je n'est pas u mes règle. Merci de vos conseille.
loveuse

Dernier espoir

hein
Je suis perdue, je me sens vide et sans importance, je pense souvent à "partir". Tout le monde s'en fout de mon bien être. En 2010, je suis revenue de la j'habitais avant, en Guadeloupe, même si je suis pas née la bas et que je n'ai pas d'origine, j'y ai vécu 6 ans. Ma mère, mon frère et moi sommes retourner en Belgique, mon père devait rester un an la bas pour je ne sais quel raison. Arriver en Belgique, j'étais dépaysé, je ne connaissais pas le froid et les autres tradition comme la St Nicolas que je confondais tout le temps avec le père Noël ahah. Hum.. j'ai rencontré cet été mes voisins, deux filles plus particulièrement ; je vais les appeler X et Y, elles sont soeurs. Tout les jours je venais chez eux, quelques fois on se disputait, elle m'ont remplacer 2 fois durant les 2 ou3 années qui suivirent. Je les aimais et je les aimes toujours, X était la plus grande, elle était toute mignonne avec sa petite taille mais malgré cela elle avait le mentale d'un adulte de 20 ans, elle prenait les responsabilités sur son dos, je me dis toujours qu'elle les a prisent bien trop tôt puis il y a Y qui est la plus petite, elle est tout aussi jolie que sa soeur mais elle a un caractère à en faire pleurer plus d'un ahah, Elle est géniale, c'est sa sa force! Elles sont tout simplement fantastique. J'allais chez elle tout les jours et je demandais tout le temps à ma mère de dormir chez eux. C'était génial. En Mars ou Avril 2014, mon père était déjà revenue depuis 2 ou 3 ans mais malheureusement sa santé mentale a été touché, il est resté 2 mois je pense dans un centre. Je ne savais pas qu'il était malade je comprenais, je n'étais qui ne petite fille qui ne pensait qu'à jouer avec ses amies sans se préoccupe du monde qui l'entoure. Lorsqu'il est sortie, il l'avait l air plus heureux que jamais. En début Août, ma mère vint me chercher chez mes amies et l'annoncer que mon père était partie revivre en Guadeloupe tout seul pour recommencer sa vie. Et le 14 Août 2014, on annonça que celui ci setait pendue à 2 pas de chez moi avec un câble électrique. Je découvris plus tard que mon frère l'avait vue. Lorsque l'on me dit que je pouvais appeler quelqu'un qui pourrait peut être m'aider, j'ai répondu: " Ma soeur" Et je pensais à X, cette notion m'était apparu comme sa, je ne sais pas d'où. Cette année la je rentrais en secondaire et je découvrais les horreur de la scolarité, la première année, tout se passa bien à part un petit chagrin d'amour mais ce n'est pas important puis la deuxième année j'ai participé au harcèlement d'une camarade de classe, cet acte hante jour et nuit, je me suis pardonner et je garde contact avec elle, ce fut l'année d'après que je compris le proverbe" la roue tourne ", c'est moi qui devint la victime. Je ne vais mapitoyer la dessus, je l'ai tout simplement mérite. Voyez vous année après année, jour après jour, mon état sempire. Maintenant, j'ai 16 ans, je vis carrément chez X et Y qui me disent leurs "soeurs". Mon frère de 22 ans, ne travaille pas et squat chez ma mère sans rien faire en buvant et faire la fête tout les jours et il me dit chaque dimanche que je ne suis pas chez moi et que je ne suis pas de sa famille. Je prefere sa quavant parce quavant, il me disaut que je le dégoûtais. Je ne vois plus ma mère sauf le dimanche pendant 3 heures. Ma maison est rempli d'humidité et des travaux sont en marche mais traîne beaucoup.. Au lycée, je n'ai pas de vrais amies, je ne sais pourquoi, je pense que mon caractère fait fuir les gens. X et Y s'en foutent de moi, il ne me disent plus rien ou même me disent des choses qui blessent sans qu'ils les sachent car je suis très susceptible. Donc je me renferme tout le temps. J'en ai parler au centre de mon lycée ils mon dit qu'ils ne pouvait rien pour moi et m'ont donner des adresse pour mais je veux rester en secret de mon état pour ma mère, même si elle s'en fout de moi, je ne veux plus la voir pleurer comme le jour de la mort de Mon père alors je refuse de lui dire que j'ai besoin d'un psychologue. Je le lui es dit il y a pas longtemps mais enfaite elle s'en fout. Elle ne m'aide pas. Et j'ai essayer de prendre rdv avant les exams et ils m'ont dut que c'était complet qu'il fallait attendre, je prends sa comme un signe. Alors je vous contacte, vous êtes mon dernière espoir, ma dernière lumière, ma dernière once de bonheur. Aidez moi, s'il vous plaît.
Thelostgirl1408

~Texte~ L'harcèlement.

Intello

" L'harcèlement, c'est stupide, honteux, puni par la loi.
Cette fille ou ce garçon, que tu vois si souriant, les cheveux au vent. Joyeux! Tu l'as détruit petit à petit.
Tu crois que tes mots, ne sont que de tout petits mots. Mais en vrai, tes mots sont des très grands mots blessants. Tes coups font mal, à en aller à l'hopital.

Tu comprends, cette larme qui coule chez elle chaque jour ? Non, tu t'en fou parce que toi, tu es heureux(se) à faire ce que tu lui fais, tu souris, tu rigoles.
Et, cette fille elle est en train de pleurer, de ne pas parler. D'avoir peur, l'angoisse d'aller au collège. Elle passe par plusieurs chemins, pour arriver la dernière en cours.

Tu crois, que tes mots sur ce papier ne la rende pas malheureuse, tu veux juste la blesser à coup d'insulter, à coup de violence. Mais, tout ça.. est très sérieux.
Les battements du coeur s'accèlère, sa respiration s'accèlère et ne cesse de s'arrêter. Ces larmes qui ne cessent de couler sur ses joues. Et, ce trait profond qu'elle se fait chaque jours, chaque heures.

L'harcèlement physique,verbale, ou le cyber harcèlement. N'est pas une simple connerie d'ados.
Les erreurs de ces ados, conduit cette personne à se suicider. Conduit cette personne au plus bas.
Tu crois, qu'elle va en parler, qu'elle va tout dire ? Après tes coups violents qui lui font mal, tout ces bleues qu'elle à sur les jambes, la hanche, les bras, la poitrine. Elle ne va pas parler, elle à beaucoup trop peur.

Cette fille qui courrait joyeusement dans son jardin, qui rigolait avec ses amies, où le vent la poussait dans la bonne direction.
Cette fille, est maintenant triste, malheureuse, mais toujours souriante pour ne jamais dire qu'elle ne va pas bien. Cette fille, qui prend des tonnes de médocs pour se tuer, pour mettre fin à ses jours. Qui tombe dans le comas, on lui fait un lavage d'estomac. Tu crois qu'elle à besoin d'abandonner sa vie ?

Ne fais pas quelque chose, que tu ne voudrais pas qu'ont te fasse."

UneFille Du73♥